Infos pratiques

Difficulté : Moyen+
Départ : Parking Passo Gardena (5€ par jour). Voir sur Google Maps
Distance et temps : 12,53 km – 3h30
Dénivelé : 843 m positif

La rando

A la sortie du parking, nous traversons la route pour suivre le sentier n°2. Après environ 400 mètres, nous rejoignons un chemin blanc que nous prenons à droite pour poursuivre sur le sentier n°2 (ne pas prendre à gauche, il s’agit du sentier n°2B). Environ 500 mètres plus loin, nous arrivons en-dessous de l’« Ütia Jimmy » que nous dépassons. Nous continuons à avancer sur le chemin blanc jusqu’à l’arrivée des télécabines. Ici, le sentier n°2 part à gauche puis tourne très vite à droite pour monter à travers les rochers. Plus nous avançons, plus nous sommes entourés par des aiguilles rocheuses.

Après environ 2,2 km, nous arrivons au « Forcella Cier Danter les Pizes ».

Dernière montée avant d’atteindre le « Forcella Cier Danter les Pizes »

Face à nous, nous pouvons admirer une chaine de falaises en roche rouge. La vue est magnifique.

Après avoir passé le portail en bois, le sentier descend. Un peu plus bas, au croisement, nous continuons à suivre le sentier n°2 qui part à droite. Celui-ci avance d’abord à plat en longeant les falaises puis remonte vers le « Forcella de Crespëina » où se trouve une croix en bois. Nous atteignons celui-ci après environ 3,1 km de marche.

Au col, nous partons à droite sur le sentier n°2A en direction du « SAS Ciampac ». Le sentier évolue à travers un pierrier. Quelques passages sont un peu plus délicats et demandent un pied sûr.

Passage un peu plus exigeant pour atteindre le sommet.

Après environ 1,1 km depuis le « Forcella de Crespëina », nous atteignons le sommet (2672m).

Petite pause photo à deux juste avant le sommet.
Depuis le sommet, vue sur « Corvara » et les montagnes environnantes, avec le « Sassongher » tout à gauche.

Nous poursuivons ensuite notre chemin sur la crête avant de redescendre. La descente n’est pas très agréable car elle s’effectue dans des pierriers et parfois sur des dalles. Ce passage doit être glissant en cas de pluie. Plus bas, nous arrivons dans un pâturage parsemé de lapiaz.

Après environ 5,8 km de marche totale, nous rejoignons le sentier n°2 que nous suivons en direction de « Forcella de Ciampei ». Puis, très rapidement au croisement suivant, nous suivons le sentier n°3 (n°4 sur notre carte) qui descend à droite en direction de « Colfosco ». Ici, le sentier est bien aménagé. Il nous permet de contourner les falaises où nous nous trouvions précédemment (elles se trouvent sur notre droite) et d’arriver au pied du « Sassongher » (sur notre gauche).

A l’intersection suivante (à environ 7,5 km de marche), nous continuons tout droit sur le sentier n°4. Environ 350 mètres plus bas, nous tournons à droite, toujours sur le sentier n° 4, en direction de « Colfosco ». Puis, environ 200 mètres plus bas, un nouveau sentier part à droite pour longer la falaise. Il s’agit du sentier n°4B que nous empruntons afin d’éviter de prendre le chemin blanc en contre-bas (attention, ici, aucune flèche n’indique le sentier).

Le sentier descend d’abord jusqu’à l’arrivée d’un télésiège puis monte ensuite dans des bosquets de sapins. Ici, nous devons faire attention car des racines et des gros cailloux se trouvent sur le sentier qui est peu dégagé. Plus loin, nous rejoignons le chemin blanc (sentier n°8) que nous empruntons dans le sens de la montée (à droite) en direction de « Passo Gardena ». Nous le suivons jusqu’à « Ütia Forcelles ». Là, le chemin monte encore un peu jusqu’à l’arrivée du télésiège. Cela fait environ 10 km que nous marchons.

Sur notre gauche, nous trouvons de nouveaux panneaux. Nous continuons à suivre le sentier n°8 en direction de « Passo Gardena ». C’est lui qui nous mènera jusqu’au parking. D’abord chemin blanc sur lequel nous descendons, il devient plus étroit à la hauteur de deux petits chalets et avance plus ou moins à plat. Lorsque nous arrivons au chalet suivant, il se transforme en sentier. Celui-ci remonte en pente douce dans la forêt jusqu’à une prairie qui nous offre une vue dégagée sur le « Passo Gardena ».

En direction de « Passo Gardena » par la forêt.

A partir de là, le sentier avance plutôt à plat. Plus loin, nous passons sous une télécabine puis le sentier remonte légèrement jusqu’à nous ramener au niveau du parking.

Variantes possibles

Depuis le « Forcella de Crespëina », il est possible de continuer sur le sentier n°2. Cela permet d’éviter à ceux qui ne veulent pas monter jusqu’au « SAS Campiac » de rejoindre le « Forcella de Ciampei » par le bas.

Et si c’était à refaire…

Cette boucle était très jolie de cette façon-là. Pour aller un peu plus loin, nous aurions pu, au « Forcella de Ciampei », poursuivre sur le sentier n°2 pour rejoindre les sentiers n°5 et n°15. Ainsi, nous aurions pu revenir par le sentier n°5 jusqu’au « Forcella del Sassongher ». Là, nous serions redescendus par le sentier n°7 pour rejoindre le n°4 et terminer la boucle de la même manière que nous l’avons fait.

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.