Pendant le mois d’octobre, il y a eu un peu plus de deux semaines au cours desquelles nous n’avons pas eu l’occasion de passer nos chaussures de marche. Entre les impératifs liés au travail, les rendez-vous avec les amis et la famille (qu’on aime beaucoup et qu’on apprécie voir) et le temps d’automne (qui peut autant offrir des paysages magnifiques autant être déprimant lorsqu’il ne fait que pleuvoir), nous n’avons pas réussi à mettre le nez dehors comme nous apprécions le faire habituellement.

Du coup, cela nous a poussés à réfléchir à ce qui fait qu’on aime tant aller randonner et à ce que cela nous apporte. C’est donc le fruit de ces réflexions que nous choisissons de partager avec vous au travers de cet article.

La randonnée, depuis que nous la pratiquons, nous a permis de découvrir une multitude de beaux paysages auxquels on ne s’attendait pas forcément en partant en voyage. Mettre nos chaussures, prendre de quoi casser la croûte si l’aventure se prolonge et se lancer nous a permis de sortir des sentiers tracés pour le grand publique et de découvrir des régions par nous-mêmes. Nous ne sommes pas de grands aventuriers et nous ne nous sommes encore jamais lancés dans une randonnée plus extrême, loin de tout. Cela ne nous a pas empêchés de nous faire surprendre plus d’une fois par des endroits insolites. Parfois, il suffit d’avancer sur un sentier pendant une trentaine de minutes pour se retrouver esseulés dans une nature qui nous en met plein la vue.

Nos débuts en randonnée ailleurs qu’en Suisse. Nous nous sommes arrêtés à Mammoth Lakes lors de notre road trip aux USA en 2012 et avons décidé de marcher dans le Devils Postpile National Monument. Une fois que la navette nous a déposés dans le parc (qui n’est accessible que de cette façon), nous n’avons quasiment plus croisé personne.
Vacances en Sardaigne en juillet 2016. Nous avions organisé notre voyage autour des randonnées que nous pouvions faire aux différents endroits de l’île. Nous avons pu découvrir des endroits superbes loin des lieux surpeuplés 😉

L’avantage, avec la rando, c’est qu’il n’y a pas besoin de beaucoup de matériel. Quand nous avons débuté, nous marchions vraiment avec ce qu’il y a de plus basique… une paire de basket toute simple, un jeans… et cela ne nous empêchait pas de sortir.

Lors d’un voyage de quelques jours en Ardèche en avril 2013. Une envie de randonner alors que nous n’avions vraiment pas d’affaires adéquates avec nous. Mais quelle belle découverte 🙂

Puis, nous avons découvert qu’un peu de matériel plus adapté rendait cette activité encore plus agréable. Une fois mieux équipés, nous avons eu envie d’aller plus loin, de sortir plus longtemps et par des temps à première vue moins propices à s’évader quelques heures. Mais, quoi qu’il en soit, notre sac de sport n’a pas besoin d’être rempli de mille accessoires lorsque nous partons : un pantalon de marche, des chaussures adaptées au terrain où nous nous rendons, un t-shirt, un pull et un coupe-vent suffisent pour que nous soyons prêts à randonner partout où nous voyageons (viennent évidemment s’ajouter à nos affaires une doudoune si nous visons les montagnes et un short s’il s’agit plutôt de pays chauds).

Nos premières vacances en Corse en 2015. Nous ne partions pas exprès pour randonner mais nous savions que nous voulions marcher. Du coup, nous avions quand même pris des affaires adaptées au terrain qui nous attendait. Ici, nous avions longé la célèbre Restonica afin d’atteindre les lacs de Mélo et de Capitello.

Depuis environ deux ans et demi, nous avons réalisé que plus nous sortons pour marcher, moins nous avons envie de nous arrêter. Du coup, nos vacances sont toujours l’occasion de découvrir de nouveaux sentiers. Nous avons appris à trouver les bons guides de randonnées, à nous munir de cartes topographiques et à nous lancer sur des chemins qui nous semblent attrayants. Que cela soit en Sardaigne en plein été ou encore en Ardèche pendant un week-end prolongé, cette manière de faire nous permet de nous en mettre plein la vue et d’avoir l’impression d’être seuls au monde même dans des régions touristiques. Actuellement, la randonnée est, pour nous, le meilleur moyen de découvrir une région et de s’en imprégner. Petit plus, au hasard des chemins, il n’est pas rare de rencontrer des gens habitant la région que nous visitons et qui ont plein de choses à partager lorsqu’on prend le temps de s’arrêter.

Retour en Corse en avril 2017 dans le but de randonner. Munis de guide et de cartes, nous avons découvert des endroits spectaculaires. Ci-dessus, les aiguilles de Bavella. Ci-dessous les pozzis encore couverts de neige atteints depuis la station de ski du Val d’Ese.

En octobre 2016, nous sommes partis en Bretagne pour découvrir cette région où aucun d’entre nous ne s’était encore rendu. Nous en avons profité pour parcourir des petites parties du GR34 (sentier côtier de la Bretagne qui totalise plus de 1700 km).

Ce qui nous plait également, c’est qu’une randonnée peut être organisée comme bon nous semble. Nous pouvons décider de marcher un jour à plat, sans trop fournir d’efforts, réaliser une boucle ou un aller-retour, travailler notre cardio en choisissant un sentier avec du dénivelé ou encore faire le plein de sensations avec des sentiers aériens. Chaque lieu, chaque jour, chaque situation offre un challenge différent que nous avons envie de relever.

Sentier attrezatto Alberto Bonacossa réalisé durant nos vacances dans les Dolomites en juillet 2017. Un lieu magique où nous avons pu faire le plein de sensations fortes.
Sentier des douaniers du Cap Corse en avril 2017. Notre livre de randonnée nous annonçait un aller-retour de 25 km. Nous n’avions jamais réalisé une randonnée aussi longue et nous avons eu envie de relever ce défi.
Bivouac au-dessus du Lac d’Anterne en juin 2017. Un défi de plus accompli au niveau de la rando. Nous n’aurions jamais imaginé nous lancer dans une expérience pareille il y a quelques années. Un énorme merci à nos amis qui nous ont initiés à ce mode de randonnée.

La randonnée est une vraie activité sportive mais, pour nous, elle ne se résume pas uniquement à cela. C’est un moment où on allie l’effort physique le plus élémentaire chez l’être humain, se déplacer avec son propre corps, à une ouverture de tous nos sens pour nous enrichir de ce que la nature a à nous offrir. C’est un loisir qui nous permet de revenir à des choses simples, plus essentielles, dont nous sommes coupés lors de nos semaines de course effrénée dans une vie où tout doit aller de plus en plus vite.

En plus d’apprendre à profiter des paysages somptueux que nous avons à porter de main, c’est également une activité qui nous permet de nous recentrer sur notre moi intérieur. Même lorsque l’on marche avec d’autres personnes, il y a toujours des moments, lors d’une rando, où nous nous retrouvons à prendre le temps d’être seul avec nous-même. C’est un moyen de reconnexion efficace et qui n’est pas parasité par tous les outils modernes.

Vivre une randonnée avec des amis ou en famille agit aussi sur le lien que nous tissons avec eux. Autour de notre expérience commune, nous partageons toujours des beaux moments d’échange et de discussion (qui sont toujours plus agréables à plat et en descente qu’en montée) qui prennent une autre consonance que lorsque nous nous rencontrons simplement à la maison. C’est aussi pour cela que nous apprécions énormément partager cette activité en couple. Elle nous permet de nous retrouver d’une manière très différente que pendant nos semaines de « métro, boulot, dodo » 😉

Les Cascades du Hérisson. Un lieu que nous avons découvert en 2014 grâce à des amis qui sont venus randonner avec nous ce jour-là. Un moment super partagé avec eux 🙂
Nos premières vacances d’été en montagne. C’était en 2013, à Méribel. C’est là que nous avons fait nos premières « grandes » randonnées. Nous avons profité de ces moments partagés ensemble pour finaliser les préparatifs de notre mariage qui avait lieu en septembre.

Enfin, et cela nous en avions déjà parlé dans notre article pour nous présenter et présenter notre blog, il y a encore l’envie de partager qui nous motive à sortir. Nous sommes partis de peu de chose pour en arriver au niveau que nous avons aujourd’hui. Nous souhaitons vraiment montrer à toutes les personnes qui prennent le temps de lire nos articles que la randonnée est accessible à tous. Il n’est pas nécessaire d’être un sportif aguerri pour se lancer sur les chemins. Bien entendu, à force de pratique, notre niveau s’est amélioré et nous a permis de réaliser des randonnées toujours plus exigeantes. Nous espérons vraiment vous donner envie de vous lancer et de vous dépasser, à votre rythme, pour découvrir ces magnifiques endroits que nous avons eus la chance de voir et de revoir.

Notre première montée au Salève. C’était en août 2010 et nous n’avions jamais marché ensemble. Cette photo nous fait toujours rire car elle nous renvoie au niveau que nous avions au début (surtout Kristel) et nous permet de dire « C’est possible pour tout le monde 😉 »

Voilà toutes les raisons qui font que nous aimons randonner. Nous pratiquons également d’autres activités sportives mais la randonnée est la seule qui nous apporte autant de choses sur autant de plans différents. Nous nous réjouissons déjà de tous les prochains projets que nous avons en tête et que nous serons heureux de partager avec vous pour vous donner envie de les découvrir… qu’il s’agisse de nouveaux itinéraires de randonnées autour de chez nous, de voyages dans des régions que nous voulons découvrir en marchant ou encore d’itinéraires de grandes randonnées célèbres que nous avons envie de tester, comme le GR20.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. Nous espérons qu’il vous aura motivé à randonner à votre tour et à votre manière. N’hésitez pas à nous laisser des commentaires 🙂

A bientôt pour de nouvelles randos

Ludo et Kristel

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    Super blog! De belles photos et des descriptions détaillées, j’adore!
    Une seule hâte, retourner à la montagne.
    Bonne continuation et belles marches!
    Natacha

    • Bonjour,
      Merci beaucoup pour votre commentaire.
      Nous sommes ravis de savoir que notre blog vous plait !
      Nous espérons continuer à vous donner envie de retourner en montagne avec nos articles à venir.
      Kristel et Ludovic

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.