Infos pratiques

Difficulté : Difficile
Départ : Parking Passo Falzarego. Voir sur Google Maps
Distance et temps : 11.1 km – 5h00
Dénivelé : 974 m positif

Le parking était déjà plein lorsque nous sommes arrivés. Nous avons trouvé des places en contrebas le long de la route.

La rando

Depuis le parking du téléphérique, nous suivons le sentier n° 402. Nous montons sur un sentier d’abord assez large le long de la paroi du « Lagazuoi Piccolo ». Le sentier devient ensuite plus étroit et monte en faisant des virages. Nous faisons attention à rester sur le sentier principal et à ne pas prendre la route en cailloux (piste de ski).

Après environ 2,1 km de marche, un sentier part sur la gauche pour rejoindre la « Galleria Lagazuoi ». Nous l’empruntons pour aller la visiter. Avant de nous lancer sur le chemin, nous nous équipons de gants et de lampes frontales (le casque est recommandé car les galeries sont basses).

Nous traversons très vite une première galerie assez courte. Ensuite, nous avançons le long de la falaise en nous aidant des câbles installés. Arrivés à la seconde galerie (la principale), nous prenons d’abord à gauche.

Entrée de la galerie principale

Ce chemin nous fait ressortir assez vite et nous permet de découvrir des aménagements de la première Guerre Mondiale. Il s’agit d’un sentier sans issu et nous devrons revenir sur nos pas pour continuer notre rando. Il n’est donc pas obligatoire de s’y rendre. En le suivant, nous longeons des falaises sur un sentier étroit et dont le sol est parfois instable. Il n’est pas toujours bien équipé et il nécessite une vigilance constante.

Tout au long du chemin, nous découvrons plusieurs vestiges restaurés qui nous font réaliser les conditions de vie difficiles des soldats.

Vue sur les différents vestiges que le sentier nous permet de visiter.

Arrivés à une cabane en bois dans la falaise, nous décidons de faire demi-tour.

De retour à la galerie principale, nous empruntons les marches dans le sens de la montée. La galerie nous permet d’atteindre l’arrivée du téléphérique en 500 m environ avec un dénivelé de 300 m. La lampe frontale est indispensable car aucun éclairage n’est mis en place.

Les anciens postes d’observation ou de ravitaillement sont les seuls moments où nous pouvons admirer la vue et trouver de la lumière. C’est une ambiance réellement surprenante dans laquelle nous avançons. La galerie a tout de même été réaménagée afin que les marches soient praticables. Elles sont toutefois assez glissantes et un câble est là pour nous aider.

Galerie éclairée grâce à un poste d’observation.

Tout au long de la montée, des panneaux explicatifs sont installés dans les différentes galeries et pièces. La galerie peut être empruntée dans le sens de la descente. Nous avons apprécié la faire en montant car il y a moins de risques de se cogner la tête et de glisser.

A la sortie de la galerie, nous partons à gauche et continuons à monter à travers d’anciennes tranchées. Nous passons encore sous une falaise avant d’atteindre l’arrivée du téléphérique. Là, nous partons à droite sur le sentier n° 401 en direction de « Forcella Lagazuoi » (2572 m).

La descente se fait sur un sentier en pierres bien aménagé mais quelque peu glissant. Des vestiges de la guerre sont encore visibles et visitables.

Ce jour-là, un homme portant une tenue de soldat de la première Guerre Mondiale était présent pour donner des explications sur ce lieu aux gens de passage.

Une fois au col « Forcella Lagazuoi », nous continuons notre randonnée sur le sentier n° 401 en direction de « Forcella Travenances » (2505 m). Arrivés à ce deuxième col, après environ 6,9 km de marche, nous suivons l’indication « Bivacco della Chiesa ». Il s’agit du sentier n° 20B qui part sur la gauche. Le sentier, aisément praticable au début, commence par traverser des éboulis de pierres.

Sentier au pied du « Lagazuoi Grande »

Le sentier n°20B nous permet de longer le « Lagazuoi Grande ». Lorsque nous arrivons à la première très courte montée, nous réalisons que le sentier n’est plus très bien aménagé. Nous décidons tout de même de continuer et arrivons au « Forcella Gasser Depôt » (2529 m). Là, le sentier n° 20B continue tout droit et monte pour passer entre des rochers. Après environs 8,8 km de marche, nous arrivons au « Bivacco della Chiesa » (2650 m).

Montée avant d’atteindre le « Bivacco della Chiesa »

Nous continuons à suivre le sentier n° 20B en direction du « Rifugio Scotoni » et « Forcella del Lago ». A partir d’ici, le sentier devient difficile à suivre. Nous descendons à travers un pierrier instable et les marques sont difficiles à trouver. Plus bas, le sentier part à gauche et nous nous retrouvons de l’autre côté du « Lagazuoi Grande ».

Vue sur le « Lagazuoi Pizo » après avoir contourné le « Lagazuoi Grande ».

Malheureusement, ici, le sentier n’est plus en état. Dans notre guide, cette partie était annoncée délicate mais franchissable pour les personnes avec un pied sûr. Cependant, nous constatons que les quelques aménagements sont détériorés et que le sentier est impraticable sans prendre de gros risques. Avec beaucoup de regrets, nous choisissons de faire demi-tour afin de ne pas nous mettre en danger. Nous revenons donc sur nos pas jusqu’au « Forcello Travenances ».

Retour au col avec grand regret.

A partir d’ici, nous suivons le sentier n° 402 en direction du « Passo Falzarego ». Plus bas, nous rejoignons l’intersection où nous avons bifurqué pour prendre la galerie. La fin de notre randonnée se termine sur le même sentier que nous avons emprunté au début.

Variantes possibles

La « Galleria Lagazuoi » peut être réalisée dans le sens de la descente en prenant le téléphérique au « Passo Falzarego ». Il est également possible de prendre le sentier par lequel nous sommes descendus pour monter (n°402 puis n°401) et de redescendre par la galerie.

Pour ceux qui ne souhaitent pas faire le tour du « Lagazuoi Grande », il est possible de suivre notre itinéraire jusqu’au « Forcella Travenances ». De là, il suffit ensuite de redescendre directement en direction du « Passo Falzarego » en suivant le sentier n° 402.

Et si c’était à refaire…

Avoir été obligés de faire demi-tour a été assez difficile à accepter pour nous car, de là où nous nous trouvions, nous voyions très bien la fin du sentier qui nous restait à parcourir pour finir notre boucle. Si c’était à refaire, nous prendrions le temps, au départ du téléphérique, d’aller demander si le sentier n° 20B est bien praticable.

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.