Infos pratiques

Difficulté : Moyen + (uniquement à cause du dénivelé)
Départ : Parking du Chamenard à Machilly. Voir sur Google Maps
Distance et temps : 13.3 km – 3h30
Dénivelé : 930 m positif
Carte IGN : Bonneville Cluses Le Faucigny – 3429 ET

La rando

A l’entrée du parking, un panneau nous indique de suivre la route goudronnée dans le sens de la montée en direction du « Signal des Voirons ». A peine 60 mètres plus loin, de nouveaux panneaux sont mis en place. A partir d’ici, il y a deux moyens d’atteindre le « Signal des Voirons » : nous choisissons de partir à droite pour y arriver par le « Sauget ».

Pendant environ 200 mètres, nous avançons encore sur une route goudronnée avant qu’elle ne se transforme en route en cailloux. Environ 100 mètres après, le chemin part sur la gauche et se transforme en sentier à travers les bois. Dans la forêt, il faut bien suivre les indications (flèches jaunes sur fond vert) et ne pas emprunter les autres sentiers que nous croisons. La partie dans les bois est assez humide et lorsqu’il vient de pleuvoir, le sentier est un peu boueux (attention également aux moustiques assez nombreux).
Après 1 km, nous sortons de la forêt et longeons un pré.

A plusieurs reprises, nous allons traverser des pâturages. Il faut donc bien veiller à refermer les portails après être passés.

Environ 400 mètres plus loin, nous arrivons à « Pré Cavin » (875 m). Nous prenons à droite en direction du « Sauget » et du « Signal des Voirons » (indiqué à 2h). A partir d’ici et jusqu’au « Sauget » que nous atteignons 150 mètres plus loin, nous avançons sur une route en cailloux. Une fois au « Sauget », nous longeons une étable jusqu’à trouver, sur notre gauche, les panneaux qui nous indiquent la suite du chemin à suivre.

Le petit sentier que nous empruntons maintenant traverse des pâturages plutôt à plat avant d’entrer dans une forêt.

Après environ 2,4 km de marche, nous arrivons aux « Bois du creux de Beule » (1000 m). Ici, nous suivons le chemin qui monte sur la gauche, toujours en direction du « Signal des Voirons ». Celui-ci est plutôt large et, au fur et à mesure, la vue s’ouvre afin de nous permettre finalement de voir le lac Léman et la chaîne du Jura. Sur notre gauche, nous voyons également le sommet que nous atteindrons plus tard.

Après environ 3,2 km de marche, le chemin fait une épingle sur la gauche et entre à nouveau un peu plus dans la forêt. Nous faisons environ 200 mètres plutôt à plat sur ce sentier puis il tourne à droite et se remet à monter dans la forêt. Environ 350 mètres plus loin, nous traversons un chemin blanc et nous reprenons le sentier qui se trouve de l’autre côté.

Après 4 km de marche, nous arrivons à « La Servette maison forestière » (1193 m). Il s’agit d’un lieu de pique-nique aménagé. Ici, nous prenons le sentier qui part à droite et, 100 mètres plus loin, nous arrivons sur un chemin blanc, au lieu-dit « La Servette », sur lequel nous tournons à droite.

Chemin blanc ou chemin forestier des Voirons.

Après avoir avancé d’environ 140 mètres sur le chemin blanc, le sentier part à gauche et monte à nouveau dans la forêt. La montée devient assez vite plus exigeante et se fait en lacets. Nous montons pendant presque 1,3 km.

La fin du sentier vue d’en-dessus.

A la fin de la montée, nous rejoignons un chemin plus large. Il s’agit du GR « Balcon du Léman ». Nous tournons à gauche sur celui-ci pour rejoindre le « Signal des Voirons » que nous atteignons après environ 5,9 km de marche.

Vue depuis le « Signal des Voirons » qui est le point culminant de cette montagne (1480 m). Cela vaut la peine de profiter d’être sur la crête pour pique-niquer.

Nous continuons ensuite à suivre le GR « Balcon du Léman » en direction de « Granges Gaillard ». Le chemin descend entre les arbres jusqu’à la chapelle de « Notre-Dame des Voirons » (1371 m) que nous atteignons après 6,3 km de marche. A partir d’ici, « Le Chamenard », où nous avons parqué la voiture, est indiqué.

La chapelle a été bâtie au XVème siècle. Elle est fréquentée par les Sœurs du Monastère Notre-Dame de la Gloire-Dieu des Voirons.

Le sentier descend juste à l’arrière de la chapelle et commence par quelques marches. Nous sommes toujours sur le GR. Juste après celles-ci, un nouveau panneau est mis en place (Notre-Dame des Voirons dessous). Ici, nous faisons bien attention à continuer tout droit et non à prendre le sentier qui part sur la gauche.

Dans la descente, environ 300 mètres après la chapelle, un point de vue est indiqué sur la gauche. Il faut juste sortir du sentier pour profiter de la vue qui est presque identique à celle depuis le « Signal des Voirons » mais avec moins de monde.

Après environ 6,9 km de marche, nous arrivons dans la clairière de la « Moutonnière » (1264 m). La route pour monter au monastère passe juste à côté de nous. Après avoir traversé la clairière, nous descendons un petit peu à travers la forêt. Puis nous traversons un chemin blanc pour continuer à descendre sur le sentier. Celui-ci devrait se trouver en forêt mais les arbres ont été coupés.

Malheureusement, ce genre de paysages un peu apocalyptiques se rencontrent parfois aux Voirons car les arbres sont fréquemment rasés. Il faut user de son sens de l’orientation pour discerner le sentier dans ces cas-là.

Après 7,6 km de marche, nous arrivons au lieu-dit « Les Châbles » (1125 m). Le GR « Balcon du Léman » continue tout droit. Nous le quittons car nous tournons à gauche pour suivre « Le Chamenard ». Au début, le sentier est assez large et avance en faux plat montant. Environ 500 mètres plus loin, il redevient un petit sentier. Peu après, il tourne à droite (attention à ne pas aller à gauche) et se met à descendre dans la forêt.

Après 8,6 km de marche, nous rejoignons un chemin blanc. Nous tournons à gauche pour l’emprunter dans le sens de la descente.

Environ 700 mètres plus loin, nous arrivons au lieu-dit « Les Pesses » (950 m). Nous continuons à descendre le chemin blanc.

Petite salamandre rencontrée au hasard du chemin 🙂

Après environ 10,4 km de marche, nous passons à côté d’une barrière rouge. Environ 80 mètres plus bas, nous arrivons au lieu-dit « Sous Crêt Cavin » (865 m). Nous continuons à descendre sur un chemin blanc en direction du « Chamenard ».

Après environ 11,1 km de marche, la route devient goudronnée. Nous continuons à la suivre comme nous l’indiquent les panneaux. Depuis la route, lorsque nous commençons à nous approcher du lieu-dit « Les Granges », nous pouvons voir la tour d’un château apparaître.

Le village des Granges et la Tour de Langin dans le fond. Il s’agit du dernier vestige d’un ancien château-fort qui contrôlait l’accès au Chablais.

Lorsque nous arrivons à l’entrée du hameau « Les Granges », après environ 11,9 km de marche, un panneau se trouve sur notre droite. Pour rejoindre le « Chamenard », nous devons tourner à gauche sur une route en goudron nommée « Chemin de Bellevue ». La route remonte un tout petit peu à travers un pré fleuri. En nous retournant, nous pouvons observer les Voirons qui s’élèvent derrière nous.

Environ 250 mètres après avoir quitté le hameau, après avoir contourné une maison, la route redevient un chemin en terre assez large qui descend gentiment. Il nous permet de passer à côté de quelques maisons. Peu après la dernière, nous arrivons à « La Pierre du Cré » (740 m). Là, le sentier pour le « Chamenard » tourne à gauche. Nous sommes à nouveau dans la forêt sur un petit sentier.

A la sortie de la forêt, le sentier s’élargit et la vue s’ouvre à nouveau à droite sur le lac Léman et la chaîne du Jura. Face à nous, nous voyons le Salève et nous distinguons, un peu en-dessous à droite, le parking où nous avons parqué la voiture.

Après environ 12,9 km de marche, nous rejoignons le panneau que nous avons vu au tout début de notre randonnée et qui nous indiquait deux chemins pour atteindre le « Signal des Voirons ». La boucle est bouclée, il ne nous reste plus qu’à tourner à droite et à descendre quelques mètres pour rejoindre le parking.

Variantes possibles

Nous avons trouvé cette randonnée sur le site monts-geneve.com. Ils proposent de partir du Lac de Machilly pour commencer cette randonnée, ce qui la rallonge quelque peu.

Depuis la chapelle Notre-Dame des Voirons, il est possible de rejoindre directement le lieu-dit « La Servette » et de redescendre ensuite par le chemin emprunté en montée. Cela raccourcit la randonnée que nous avons réalisée car nous ne contournons pas la montagne pour revenir au « Chamenard ».

Il est également possible de s’arrêter au lieu-dit « La Servette » pour pique-niquer sur la place prévue à cet effet. De là, si vous souhaitez rejoindre le chemin que nous avons suivi, sans monter au « Signal des Voirons », vous pouvez tourner à gauche sur le chemin blanc et le suivre jusqu’au moment où vous trouverez le sentier qui descend à gauche (en-dessous de la clairière de la Moutonnière). Cela dit, une fois à « La Servette », il serait dommage de ne pas monter profiter de la vue, même si la dernière montée est plus exigeante.

Et si c’était à refaire…

Nous avons trouvé la descente par le chemin blanc puis par la route en goudron assez longue pour nous qui aimons marcher sur des petits sentiers. Cela dit, si on souhaite contourner les Voirons, il n’y a pas vraiment d’autre solution. Donc, si c’était à refaire, nous referions la rando telle quelle.

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.