Infos pratiques

Difficulté : Moyen
Départ : Parking du Coin. Voir sur Google Maps
Distance et temps : 4.5 km – 1h30
Dénivelé : 600 m positif
Carte IGN : 3430 OT

La Rando

Depuis l’entrée du parking, nous traversons la route et prenons la petite route goudronnée qui part à droite en direction de la Grotte d’Orjobet (le panneau annonce 1h30 de marche). La route se transforme rapidement en chemin blanc passant à travers quelques maisons. Très vite, nous arrivons à une intersection à l’entrée de la forêt. Nous prenons le sentier qui part à droite et qui est indiqué par un petit panneau avec une flèche jaune sur fond vert. Une cinquantaine de mètres plus loin, nous arrivons à une nouvelle intersection. Cette fois, nous partons à gauche et montons sur un sentier parsemé de racines et de cailloux.

Il ne faut pas se préoccuper des sentiers qui partent à droite et à gauche et bien rester sur le sentier principal. Après environ 550 mètres de marche totale, nous arrivons à une nouvelle intersection. Ici, nous suivons le panneau avec la flèche jaune.

Intersection à laquelle nous arriverons à nouveau à la fin de notre randonnée, par la droite cette fois.

A partir d’ici, le sentier recommence à monter. Des petits panneaux verts avec des flèches jaunes nous accompagnent tout au long de la montée pour nous rappeler la bonne direction. Après environ 1 kilomètre depuis le début de notre marche, nous passons entre des grands rochers. Des marches en pierre ont été mises en place pour faciliter le passage.

A la fin des marches, un point de vue sur Genève et ses environs s’ouvre sur la gauche.

Environ 500 mètres plus loin, nous arrivons à une partie du sentier qui a été aménagée avec une barrière et des câbles. Celle-ci est assez courte et pas trop difficile.

Peu après, nous rejoignons une falaise que nous longeons.

Au bas de la falaise, nous observons des abris sous roche.

Après un virage, nous arrivons à l’entrée de la Grotte d’Orjobet. Cela fait 1,65 km que nous marchons. Une passerelle nous permet d’accéder à l’entrée de la grotte où des panneaux donnent des explications sur ce lieu.

La grotte a été aménagée (marches et câbles) afin que le sentier puisse passer à travers.

La grotte porte le nom du paysan de la région qui l’a faite découvrir à Horace Bénédicte De Saussure en 1779.
Lorsqu’on la traverse pour la première fois, cela vaut la peine d’en observer chaque recoin.

A la sortie de la grotte, après un virage sur la droite, nous franchissons un petit passage avec des pierres. Puis, le sentier monte plus gentiment. Nous ignorons les sentiers qui partent à gauche et avançons tout droit. Après environ 1,9 km de marche totale, nous arrivons au lieu-dit « Sur Orjobet » (1200 m). Ici, nous partons à droite en direction de la Croisette. Environ 170 mètres plus loin, nous arrivons à un croisement. Nous quittons le sentier menant à la Croisette pour plonger à droite sur le « Sentier des Allumés ».

A ce croisement, il n’y a pas d’indication pour le « Sentier des Allumés » mais il part bel et bien à droite.

Le sentier descend en bordure d’un pâturage qu’il traverse plus bas avant d’arriver à la hauteur de la route de la Croisette. Après l’avoir contournée dans un virage, il redescend sur la droite. Ici, il se sépare en deux sentiers qui conduisent au même endroit plus loin. Nous choisissons de prendre celui de droite. Un peu plus bas, il faut être attentif car un sentier part sur la droite. Il ne faut pas l’emprunter (des bouts de bois et des pierres ont d’ailleurs été placés au sol) et suivre le sentier qui tourne à gauche.

Plus loin, un sentier arrive sur notre gauche. Il s’agit de celui que nous n’avons pas suivi plus haut. Nous partons à droite pour continuer de descendre dans la forêt.

En étant un peu discrets, la nature nous a offert de quoi nous émerveiller.

Nous arrivons assez rapidement à la fin du sentier qui se termine par un court passage un peu plus escarpé suivi par un escalier en métal qui nous conduit sur la route de la Croisette.

Nous partons à droite et longeons la route pendant environ 400 mètres en faisant attention aux voitures. Lorsque la route effectue une épingle à gauche, nous nous engouffrons dans la forêt sur un nouveau sentier. Celui-ci descend à travers une forêt parsemée de pierres recouvertes de mousse et nous conduit à une intersection déjà rencontrée au début de notre marche. Afin de ne pas reprendre le même sentier (nous étions arrivés par celui de gauche), nous allons tout droit cette fois. Ce chemin nous conduit jusqu’au chemin blanc qui passe à travers les maisons et qui nous ramène au parking.

Variantes

Le Salève offre une multitude de sentiers qu’il est possible de combiner en fonction du type de randonnée que l’on souhaite réaliser (rapide, vertigineuse, …). Nous vous proposerons d’autres boucles que vous pourrez moduler au grès de vos envies.

Rien qu’avec celle-ci, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de monter par le « Sentier des Allumés » et de redescendre par la grotte. Il est également possible de faire un détour et de se rendre à la Croisette pour boire un verre dans un restaurant ou de monter jusqu’au décollage des Crêts pour admirer les parapentes. Enfin, depuis le lieu-dit « Sur Orjobet », vous pouvez partir en direction du téléphérique, ou encore réaliser le sentier de la Corraterie.

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.