Infos pratiques

Difficulté : Moyen
Départ :  Beaumont – A l’église (un parking est disponible à l’entrée du village, près du stade de foot). Voir sur Google Maps
Distance et temps : 9.5 km – 2h15
Dénivelé : 675 m positif
Carte IGN : 3430 OT

La Rando

Du parking, nous marchons sur la route goudronnée nommée « Chemin de la Thuile », dans le sens de la montée, pendant environ 180 mètres jusqu’au lieu-dit « Chemin de la Thuile » (776 m). Ici, nous tournons à droite pour suivre la direction de « La Thuile » (1h25 annoncée) et nous continuons sur le chemin goudronné du même nom. Lorsque, plus loin, nous arrivons à la hauteur des dernières maisons, la route en goudron se transforme en chemin blanc carrossable et entre dans la forêt.

Nous continuons à avancer sur un faux-plat montant jusqu’à ce que nous arrivions à une intersection, après 1,2 km de marche totale, au lieu-dit « Chapelle Notre Dame de l’espérance » (840 m). Pour rejoindre la chapelle, il faut descendre sur le sentier de droite pendant 5 minutes. Pour continuer notre route en direction de « La Thuile », nous allons tout droit. A partir d’ici, nous marchons sur un sentier qui monte en lacets dans la forêt. Au début, ceux-ci sont assez larges. Plus haut, ils deviennent plus serrés et la pente plus raide car nous passons de petites falaises. Nous croisons ensuite des chemins plus larges. Tant qu’aucun panneau ne nous indique de tourner, nous continuons tout droit sur le sentier qui ne fait plus de lacets à présent et qui monte en pente plus douce. Durant la montée, quelques flèches jaunes sur fond vert nous indiquent la bonne direction.

Dans la montée…

Après environ 2,7 km de rando, nous rejoignons, juste avant un pâturage, une route forestière sur laquelle nous tournons à droite. Un panneau nous indique que nous nous trouvons au lieu-dit « Route forestière de Beaumont » (1150 m). Pour nous rendre à « La Thuile », nous traversons le pâturage et la rejoignons une centaine de mètres plus loin.

« La Thuile » est une ancienne ferme. Elle a cessé son activité en 1964.
Autrefois, le verger était très fourni mais, en 2012, il ne restait que 15 arbres fruitiers. Se situant à 1140 mètres d’altitude, ce verger est le plus haut de Haute-Savoie. De là, nous avons une vue magnifique sur le lac Léman, le Jura et toute la plaine du Rhône.

Une fois la ferme passée, nous prenons, sur quelques dizaines de mètres, un chemin carrossable. Arrivés aux panneaux, placés au lieu-dit « La Thuile » (1160 m), nous tournons à gauche à travers le pâturage pour aller en direction du « Grand Piton » (annoncé à 45 minutes). Nous marchons à présent sur le GR des Balcons du Léman (marqué en blanc et rouge). Lorsque nous arrivons à l’extrémité du pâturage, nous entrons à nouveau dans la forêt et continuons à marcher sur un large chemin montant en pente douce.

Après environ 4,4 km de rando, nous arrivons au lieu-dit « Sous les Pitons » (1300 m). Nous continuons tout droit en direction du « Grand Piton ». A partir d’ici, le sentier se met à monter un peu plus et est parcouru de nombreuses racines. Environ 200 mètres plus loin, nous atteignons le lieu-dit « Les Pitons » (1335 m), juste après avoir longé un parking. De là, nous tournons à gauche pour rejoindre le « Grand Piton » et entrons dans l’alpage du « Petit Pommier » dans lequel nous montons encore un peu.

Derniers efforts avant d’atteindre le sommet.

C’est après 5 km et environ 1h10 de marche que nous arrivons à la « Tour du Piton », point culminant du Salève à 1379 mètres d’altitude.

La « Tour du Piton » a été bâtie par Claude Bastian, l’un des propriétaires de la ferme de « La Thuile », dans les années 1820. Elle a été restaurée ensuite en 1983 par la commune de « Beaumont ».

Après avoir profité de la vue, une fois le brouillard levé, nous revenons sur nos pas jusqu’au lieu-dit « Les Pitons » (parking) puis à « Sous les Pitons » que nous rejoignons après 600 mètres de descente. Là, nous tournons à droite en direction de « Beaumont » par « les Molliets » (1h10 annoncée). Nous marchons sur un petit sentier et, assez vite, nous entrons dans un pâturage.

Nous descendons à travers celui-ci et rejoignons rapidement un large chemin. Ce dernier n’est pas très praticable à cause des nombreux piétinements des vaches. Nous devons pourtant le suivre pendant quelques centaines de mètres jusqu’à atteindre un nouveau panneau indiquant le lieu-dit « Sous les Pitons » (1250m). Là, nous tournons à gauche pour aller en direction de « Beaumont » (annoncé à 1h30). Nous sortons rapidement du pâturage et rejoignons un chemin carrossable. Cela fait environ 6,2 km que nous marchons.

Juste avant de rejoindre le chemin carrossable. On peut distinguer le panneau en arrière-plan.

La flèche jaune nous indique maintenant de plonger sur un sentier de l’autre côté du chemin. Le début de la descente se fait hors de la forêt et nous offre une vue dégagée sur Genève, le lac et le Jura ainsi que, à droite, sur la Corraterie et le plateau du Salève juste après la Croisette. Rapidement, nous entrons à nouveau dans la forêt. Après avoir traversé un nouveau chemin carrossable, le sentier nous conduit à des falaises. A partir de là, à plusieurs reprises, des rochers forment des marches plus ou moins grandes sur le sentier. Ces passages ne présentent pas de grandes difficultés : il est simplement nécessaire de les passer prudemment afin de ne pas glisser si le sentier est mouillé. Pour être tranquille, il est préférable de marcher doucement et d’utiliser ses mains en cas de besoin. Une fois toutes ces marches passées, le sentier descend de manière de plus en plus agréable.

Vue sur les falaises depuis le sentier.

Après environ 7,1 km, le sentier s’élargit et nous conduit, une centaine de mètres plus loin, au lieu-dit « Les Molliets » (980m). Pour nous rendre à « Beaumont », nous continuons tout droit, en forêt, sur un chemin plutôt large qui descend en pente douce et qui se transforme plus loin en chemin carrossable.

Nous sortons de la forêt et rejoignons un chemin blanc en cailloux après environ 7,8 km de rando. Ici, nous ne voyons aucun panneau mais nous tournons à gauche car nous savons que c’est ainsi que nous pourrons nous rendre à « Beaumont ». Petit à petit, nous passons au milieu de plusieurs maisons. Après environ 8,1 km, nous rejoignons la route goudronnée au lieu-dit « Chez Marmoux » (845m). Nous continuons tout droit en direction de « Beaumont ». De la route, nous distinguons en face de nous (en levant la tête), le toit de « La Thuile » où nous nous trouvions auparavant. Sur la gauche, nous voyons également la « Tour du Piton ».

Regard en direction du Salève. La « Tour du Piton » se distingue des sapins par sa forme géométrique.

Un peu plus loin, nous constatons que nous marchons sur la route des Pitons. La fin de la randonnée se fait en suivant cette route jusqu’à l’église au centre du village (quelques indications délavées auraient dû nous permettre d’en sortir de temps en temps mais nous ne les voyons que trop tard à chaque fois).

Variantes possibles

Pour les personnes qui souhaiteraient éviter la descente par les falaises, il est tout à fait imaginable de monter et de descendre à la « Tour du Piton » par le sentier que nous avons emprunté en montée.

Pour les personnes qui souhaitent voir la ferme de « La Thuile » autrement, chaque été une fête y a lieu. Cette fête, organisée par la commune de « Beaumont », qui est à présent propriétaire de la ferme, est ouverte à tous.

Et si c’était à refaire …

Depuis « Chez Marmoux », nous aurions dû trouver des indications pour ne pas suivre la route mais couper à travers champs. A refaire, cela serait certainement plus agréable afin d’éviter une partie de la route en goudron.

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

2 Commentaires

  1. Hello Ludo,
    Une autre variante sympa sans aller au grand python et de continuer tout droit à la Thuile et de continuer ainsi jusqu’à la ferme de Convers. De là un sentier descend jusqu’à la Chatreuse de Pomier, puis un chemin part en direction de Beaumont.

    JM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.