Infos pratiques

Difficulté : Très difficile (Difficile jusqu’au Col du Rasoir)
Départ : Parking de la Sargniat. Voir sur Google Maps
Distance et temps : 9.8 km – 3h30
Dénivelé : 1040 m positif
Carte IGN : La Clusaz/Le Grand-Bornand – 3430ET

Lorsque nous avons réalisé cette randonnée, nous nous sommes parqués à ce qui nous semblait être la fin de la route. En effet, le chemin qui continuait ressemblait à un chemin blanc en forêt. En réalité, il faut continuer sur ce chemin (il n’est plus goudronné sur quelques mètres seulement) pour se rendre au parking indiqué sur l’emplacement Google Maps. Le parking n’étant pas grand, nous recommandons aux marcheurs d’arriver tôt 😉

La rando

Notre randonnée commence aux panneaux indiquant le lieu-dit « Cenise » (1560 m) à l’extrémité du parking. Le chemin que nous allons emprunter n’est pas indiqué par les panneaux. Nous ne trouverons d’ailleurs aucun balisage jusqu’au col du Rasoir mais le sentier existe bien. Il est donc important de bien faire attention à suivre le sentier visible et à avoir une carte avec soi.

Depuis les panneaux, nous ne suivons pas la route goudronnée qui monte vers des chalets. Nous prenons le chemin blanc qui part sur la droite en montée (attention à ne pas confondre avec le chemin qui part à droite à l’entrée du parking).

Au loin, le sommet du Jallouvre

Après avoir légèrement monté, le chemin avance plutôt à plat. Environ 500 mètres après le début de notre rando, nous arrivons à la hauteur d’un petit chalet. Le chemin passe sous celui-ci et continue à plat en traversant des pâturages en pente. Environ 430 mètres plus loin, nous rejoignons deux petits chalets et le chemin carrossable prend fin. Le sentier que nous suivons maintenant passe à l’arrière des chalets. Nous tournons à droite sur celui-ci afin de ne pas revenir au parking.

Peu après, le sentier commence à monter dans un paysage mêlant forêt et roche. A certains endroits, le sentier n’est plus en état (suite à des glissements de terrain) et il est nécessaire de faire un petit peu de gymnastique pour passer.

Après environ 1,7 km de marche, nous arrivons sur un petit plateau au pied du Jallouvre.

Une petite pause pour admirer la vue sur le Jallouvre

Le sentier monte, à présent, à travers une prairie avant d’arriver au milieu d’un éboulis de rochers qui se sont vraisemblablement décrochés de la paroi en face de nous. Ici, chacun tracera son chemin au mieux car il n’y a pas de sentier visible. A droite, nous distinguons toutefois le sentier par lequel nous allons monter ensuite. Nous l’utilisons donc pour nous repérer afin de traverser l’éboulis. Quelques cairns s’élèvent ici et là pour nous aider également à trouver le meilleur chemin.

Au milieu de l’éboulis

Après environ 2,3 km de marche, nous rejoignons un sentier qui vient de notre gauche. Il s’agit du sentier marqué officiellement pour atteindre le Pic de Jallouvre. Nous tournons à droite sur celui-ci et continuons à monter.

Environ 250 mètres plus loin, nous tournons à gauche sur le sentier qui longe le Jallouvre. Il est important d’être très attentif pour trouver ce sentier car celui-ci n’est pas indiqué. Si on ne le voit pas, ce qui a été notre cas, on se retrouve au Col de Sosay et il n’est pas possible de rejoindre le sommet du Jallouvre depuis là.

Ce chemin nous permet donc de longer toute la paroi en continuant notre ascension. Nous passons à plusieurs reprises dans des pierriers.

Après environ 3 km de marche, nous rejoignons un sentier. C’est par celui-ci que nous redescendrons plus tard. Nous tournons à droite afin de le suivre dans le sens de la montée. De là, nous surplombons le petit vallon par lequel nous sommes arrivés précédemment.

Environ 300 mètres plus loin, nous atteignons un dernier petit replat avant d’attaquer l’ultime montée jusqu’au Col du Rasoir. Toute celle-ci se réalise dans du pierrier.

Derniers efforts avant d’atteindre le col 🙂
Vue sur le Pic de Jallouvre depuis le Col du Rasoir

Nous atteignons le Col du Rasoir (2260 m) après environ 3,5 km de marche et 1h20. Celui-ci porte parfaitement son nom puisqu’il s’agit d’une véritable arête.

Pour atteindre le Pic de Jallouvre, il est important d’avoir le pied sûr car aucune corde n’est mise en place et de ne pas souffrir du vertige. De plus, il est important de ne réaliser la suite de cet itinéraire qu’en cas de temps sec car il devient dangereux s’il est glissant.

Nous longeons tout d’abord la crête qui est assez impressionnante. Le sentier longe ensuite les falaises et n’est pas très large.

Sous le Pic de Jallouvre

Plus loin, après environ 500 mètres depuis le Col du Rasoir, le sentier effectue un virage à 90° à gauche. A partir de cet endroit, il est nécessaire de ranger les bâtons car les mains peuvent s’avérer utiles. A nouveau, les passages qui vont suivre nécessitent d’avoir le pied sûr.

De vrais chamois…
… mais contrairement à eux, nous avons besoin de nos mains 😉

Après 4,2 km de marche depuis le début de notre rando, nous atteignons le sommet.

Avec le beau temps, la vue serait encore plus belle 😉

Après une petite pause, nous redescendons jusqu’au Col du Rasoir par le même chemin que nous avons emprunté en montée. Il est important de descendre tranquillement la première partie afin de ne pas glisser puis de prendre son temps sur la crête qui est encore plus impressionnante dans ce sens.

Une fois au col, nous commençons par redescendre par le pierrier par lequel nous sommes arrivés. Après environ 550 mètres depuis le col, nous arrivons à la hauteur du chemin par lequel nous avons longé la falaise du Jallouvre précédemment. Nous ne tournons pas à gauche pour l’emprunter à nouveau, mais continuons sur le sentier qui va tout droit. A la fin de la descente, nous avançons à plat à travers un pâturage.

Dans la descente, sur notre gauche, nous discernons un petit lac. Le sentier que nous suivons ne nous fera pas passer à côté de celui-ci.

Après environ 5.8 km de marche, nous arrivons à un croisement où se trouvent des panneaux en bois. Ce sont les premiers que nous voyons depuis le début de notre randonnée. Le sentier qui part à gauche permet de rejoindre le lac de Lessy (et un bout du sentier que nous avons pris plus tôt dans la journée). Celui qui part à droite, et que nous allons suivre, va en direction de Cenise.

Nous continuons à descendre à travers des pâturages. Au loin, face à nous, s’élèvent les rochers de Leschaux. Après environ 6,3 km de marche, le sentier nous fait descendre à travers des rochers.

Une fois la descente terminée, nous tournons à droite sur le sentier. Celui-ci continue plutôt à plat et longe les falaises au-dessus desquelles nous étions auparavant.

Les contrastes offerts par le paysage : des dalles de calcaire fragmentées par l’érosion sur notre droite et des pâturages sur notre gauche.

Après environ 6,7 km de marche, nous arrivons à de nouveaux panneaux. Le sentier du bas permet de rejoindre le lieu-dit Cenise (parking). Celui de droite, qui remonte légèrement, conduit au col de Cenise. C’est celui-ci que nous choisissons de suivre pour prolonger encore un peu notre rando.

Après une courte montée, le petit sentier devient plus large. Il nous permet d’avancer plutôt à plat à travers des pâturages sur un chemin en herbe. Les rochers de Leschaux se trouvent sur notre gauche.

Un regard en arrière… le Pic de Jallouvre a disparu…

Environ 1,3 km après les derniers panneaux, nous arrivons au Col de Cenise (1724m). Ici, nous en trouvons de nouveaux. Officiellement, c’est le chemin par lequel nous venons d’arriver qui est indiqué pour rejoindre le lac de Lessy et le Pic de Jallouvre. Un panneau indique d’ailleurs aux promeneurs qu’il y a des passages délicats pour monter à ce dernier.

Nous tournons à gauche et avançons maintenant sur un chemin carrossable en cailloux. Nous avançons d’abord plutôt à plat, puis le chemin se met à descendre. Après avoir marché environ 1,3 km sur celui-ci, nous arrivons à de nouveaux panneaux en bois comme ceux rencontrés dans les pâturages. Ils indiquent un petit sentier qui part sur notre gauche pour rejoindre le lac de Lessy et le Pic de Jallouvre. De notre côté, nous continuons à descendre sur le chemin carrossable.

Moins de 200 mètres plus bas, nous arrivons au Chalet de Cenise (1617m). Nous finissons de descendre sur la route pour rejoindre le parking.

Variantes possibles

La montée jusqu’au Col du Rasoir est déjà une belle excursion en tant que telle. Il n’est donc pas obligatoire de continuer jusqu’au Pic de Jallouvre. Nous recommandons à celles et ceux qui n’ont pas le pied sûr de ne pas aller plus loin car la crête est vraiment exigeante.

En suivant les panneaux « officiels », il est possible de réaliser cette randonnée en aller et retour. Pour celles et ceux qui ont un bon sens de l’orientation, nous conseillons la boucle que nous avons réalisée et qui est plus intéressante selon nous.

Depuis le parking de Cenise, de nombreuses randonnées sontpossibles (rochers de Leschaux, lac de Lessy par le col du Sosay, …).

Et si c’était à refaire…

Ne connaissant pas encore cet endroit avant cette sortie, nous ne nous sommes pas parqués au bon endroit (nous nous sommes arrêtés trop tôt, là où la route semblait se transformer en chemin carrossable). Nous avons donc dû d’abord monter durant environ 600 mètres sur la route goudronnée avant de rejoindre le parking de Cenise. Nous recommandons d’aller jusqu’au parking en voiture car cette première partie n’a rien d’intéressant.

Maintenant que nous connaissons cette rando, nous seronsbien plus attentifs lorsque nous montons en direction du lac de Lessy depuis lepierrier pour trouver le sentier qui longe la paroi du Jallouvre. Cela nousévitera de refaire un détour par le col de Sosay.

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

2 Commentaires

  1. Salut,
    Merci pour le partage de vos rando! ça donne des idées!
    Pour le Jalouvre, vous qui aimez le vide, essayez donc l’autre versant en enchainant la via ferrata et l’arrête des bouquetins: c’est splendide!
    Bonne rando!
    Paul

    • Bonjour,
      Merci ! Nous sommes contents de savoir que notre site vous donne des idées.
      Merci pour la proposition. On la garde de côté pour le moment où il n’y aura plus neige.
      Belles randos !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.