Infos pratiques

Difficulté : Moyen+
Départ : Gare de Noiraigue (un autre parking se trouve au centre du village et un autre après le pont qui traverse l’Areuse). Voir sur Google Maps
Distance et temps : 12 km – 3h00
Dénivelé : 755 m positif

Durant la randonnée, nous marchons dans la réserve naturelle du Creux du Van. Les chiens sont admis mais ils doivent être tenus en laisse. Il est important de rester sur les sentiers et chemins et de ne rien cueillir ou ramasser.

La Rando

Depuis la gare, nous empruntons le « chemin des Tilleuls » pour traverser le village. Après environ 200 mètres, nous suivons les flèches jaunes et tournons à droite sur la route. A peine 100 mètres plus loin, nous trouvons de nombreux panneaux de randonnée pédestre. Nous sommes au lieu-dit « Noiraigue » (728 m) et nous suivons maintenant la direction du « Creux du Van ». Pour cela, nous continuons tout droit sur la route goudronnée et traversons la voie de chemin de fer. Peu après, les panneaux nous indiquent de tourner à gauche. Après avoir traversé le pont qui nous permet de franchir l’Areuse, nous trouvons de nouveaux panneaux. Nous continuons à suivre la direction du « Cirque du Creux du Van » et montons donc à gauche sur une route goudronnée.

Cela fait un peu moins d’un kilomètre que nous avons commencé à marcher lorsque nous quittons la route. Nous tournons à droite sur un chemin carrossable qui monte gentiment dans la forêt.

Au début du chemin carrossable, nous traversons des barrages antichars (vestiges de la guerre).

Dans la montée, nous suivons les marques jaunes sur les arbres. Lorsque des routes partent à droite ou à gauche et qu’il n’y a aucune indication, nous continuons sur le même chemin sans bifurquer. Après environ 1,5 km de montée, nous atteignons une ferme. Il s’agit d’une buvette et d’un refuge animalier. Un panneau nous fait tourner à gauche pour traverser celle-ci. Une centaine de mètres plus loin, nous arrivons à une intersection. Nous nous trouvons au lieu-dit « Les Oeillons » (1014m). De là, nous continuons à suivre la direction du « Creux du Van » et nous découvrons que nous allons réaliser « le sentier des 14 contours ». Nous quittons le chemin blanc et nous montons dans la forêt sur un petit sentier.

Au fur et à mesure de la montée, pierres et racines forment des marches naturelles très aisément franchissables. De temps en temps, la vue s’ouvre un petit peu à travers les arbres et nous apercevons « Noiraigue » et « la buvette des Oeillons » que nous avons traversée précédemment. A chaque contour, comprenez virages en épingles, les losanges jaunes dessinés sur les arbres contiennent des numéros pour nous indiquer combien nous en avons déjà réalisés. Au fur et à mesure de la montée, la distance entre les contours devient de plus en plus courte.

Ça y est, nous arrivons au bout !

Après 1h05 et 4,4 km de rando environ, nous arrivons au terme de notre montée et la vue s’ouvre sur le « Creux du Van ».

Le sentier tourne sur la droite afin de pouvoir en faire le tour. Environ 200 mètres plus loin, nous arrivons à un petit muret sur lequel se trouve un panneau. En continuant tout droit, nous pouvons rejoindre « la ferme du Soliat ». Il s’agit d’un lieu pour se restaurer ou dormir. A côté, se trouve également le parking qui permet aux gens de monter jusqu’ici avec un véhicule. En tournant à gauche, nous pouvons rejoindre le point de vue du « Soliat » (1465m) et continuer à suivre les falaises du « Creux du Van ». Nous tournons donc à gauche. Ici, deux choix s’offrent aux marcheurs. Soit il est possible de marcher à droite du muret, dans les pâturages, afin de ne pas trop s’approcher du vide. Soit il est possible de marcher à gauche du muret. Dans ce cas-là, le sentier est indiqué par des marques blanches-rouges-blanches. Ici, plus aucune barrière ne nous sépare du vide. Il faut donc ne pas avoir le vertige, marcher prudemment et ne pas trop s’approcher des falaises si on ne se sent pas à l’aise afin de ne pas se mettre en danger.

Pour nous le choix est vite fait… c’est le long des falaises que nous réalisons le tour du « Creux du Van ».

Cela fait environ 1 km et une vingtaine de minutes que nous longeons le muret lorsque nous arrivons au lieu-dit « Le Soliat – Cirque Creux du Van » (1457m). Ici, nous continuons tout droit en direction de « Noiraigue » (annoncé à 1h45) afin de réaliser une boucle.

Ce sont les ruisseaux et le glacier, en gelant et en dégelant, qui ont sculpté la roche calcaire jusqu’à former ce cirque.

Après 6,4 km de marche, nous arrivons quasiment au bout du parcours qui permet de faire le tour du « Creux du Van ». Nous continuons tout droit pour rejoindre le sentier qui descend. Environ 150 mètres plus loin, nous atteignons des panneaux. Nous suivons maintenant la direction de la « Ferme à Robert » et de « Noiraigue ». Le sentier est toujours marqué en blanc-rouge-blanc contrairement à celui par lequel nous sommes montés qui était simplement jaune. Cela s’explique par le fait que celui-ci est plus raide et un peu plus exigeant.

Il restait encore un peu de neige lors de notre passage, ce qui rendait le sentier un peu plus compliqué. Nous vous recommandons de vérifier les conditions avant d’emprunter ce chemin.

Après environ 600 mètres de descente, nous arrivons face à une cabane. En nous tournant, nous découvrons un panneau en bois et constatons que nous venons de réaliser le « Chemin du single ». Ici, nous tournons à gauche sur un chemin carrossable. Nous marchons à peine une cinquantaine de mètres dessus avant de tourner à droite sur un nouveau petit sentier qui descend. Celui-ci est indiqué par un nouveau panneau blanc-rouge-blanc. Un peu plus bas, nous traversons un chemin carrossable et reprenons le sentier en face.

Après 7,6 km de marche, nous arrivons au lieu-dit « Bas du single » (1135m). De là, il y a deux façons de rejoindre la « Ferme à Robert » et « Noiraigue ». Nous choisissons de partir à gauche par « La Fontaine froide ». Nous avançons sur un large chemin carrossable et arrivons, environ 200 mètres plus loin, au lieu-dit « Fontaine froide » (1126m). Nous continuons notre route en direction de la « Ferme à Robert » et de « Noiriague » (1h05 annoncée) et passons à côté de la fontaine à proprement parlé une vingtaine de mètres plus loin.

Dès le lieu-dit « Bas du single » le chemin devient facile.

Nous continuons à marcher sur le chemin carrossable et descendons ainsi pendant environ 1,7 km avant de rejoindre un autre chemin blanc (nommé « Chemin des glissements » par les panneaux en bois). Il s’agit de celui par lequel nous serions arrivés si nous avions tourné à droite au lieu-dit « Bas du single ». En nous tournant, nous constatons que le chemin par lequel nous sommes arrivés est nommé « Chemin de la fontaine froide » par les panneaux en bois.

Un tout petit peu plus loin, sur notre droite, se trouvent plusieurs panneaux didactiques pour expliquer l’histoire de la réserve, sa faune, sa flore et sa géologie. Juste après ceux-ci, nous arrivons au lieu-dit « Ferme à Robert » (972m), où se trouve un restaurant. Cela fait 9,4 km que nous randonnons.

Près de la « Ferme à Robert », dernier coup d’œil en arrière pour profiter encore une fois de la vue sur le « Creux du Van ».

De là, nous suivons la direction de « Noiraigue ». Nous commençons par suivre une petite route en goudron et tournons assez rapidement à gauche afin de traverser un parking. Au bout de celui-ci, la route se transforme en chemin blanc. Un panneau en bois nous indique que nous avançons sur le « Chemin des chômeurs » et que, avec celui-ci, nous pouvons atteindre la « Buvette des Oeillons ». Ce large chemin nous fait descendre tranquillement dans la forêt.

Cela fait environ 300 mètres que nous marchons sur le chemin carrossable lorsque le sentier pédestre nous le fait quitter en partant sur la droite. Peu après, nous le retrouvons et le traversons pour reprendre le sentier pédestre en face. Lorsque nous rejoignons une nouvelle fois le chemin carrossable, nous trouvons des panneaux. Ici, il est possible de tourner à gauche pour aller en direction de la « Buvette des Oeillons ». De notre côté, pour rejoindre « Noiraigue », nous devons traverser le chemin et prendre le sentier en face. Celui-ci se remet à descendre à travers la forêt.

Après un peu moins de 11 km de marche, nous rejoignons le chemin carrossable sur lequel nous avons commencé à monter au début de notre rando. Nous n’avons plus qu’à tourner à droite pour rejoindre la route en goudron qui va nous ramener jusqu’à la gare de « Noiraigue ».

Variantes possibles

Afin d’éviter de traverser « Noiraigue », il est possible de commencer la randonnée depuis le parking à côté duquel nous sommes passés juste après avoir traversé l’Areuse grâce au pont.

Pour ceux qui souhaitent réaliser la boucle dans l’autre sens, tout en évitant un peu de dénivelé, il est également possible de commencer la randonnée depuis la « Ferme à Robert ».

Enfin, si l’on souhaite éviter la descente un peu plus exigeante que nous avons réalisée, il est possible de faire un détour et de descendre par un chemin carrossable. Dans ce cas, après avoir fini de longer les falaises du « Creux du Van », il faut suivre la direction « Grand’Vy » puis « Pré au Favre » et ensuite la « Ferme à Robert ».

Et si c’était à refaire…

Nous retournerions réaliser cette randonnée en dehors des jours fériés ou alors tôt le matin. Cela nous permettrait de mieux profiter de l’ambiance particulière de ce lieu qui était malheureusement trop prisé à notre goût le jour où nous nous y sommes rendus.

Au lieu-dit « Le Soliat – Cirque Creux du Van » (1457m), il est possible de tourner à droite pour rejoindre « Le Soliat » (1465m) qui est annoncé à 10 minutes. Il s’agit du point culminant d’où on peut profiter d’un point de vue sur les Alpes. Mais, comme le ciel était tout bouché le jour de notre randonnée, nous n’y sommes pas allés. A refaire, s’il faisait beau, nous ferions le détour pour voir la vue qui s’offrirait à nous.

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.