Infos pratiques

Difficulté : Moyen
Départ : Parking du col des Annes, Le Grand-Bornand. Voir sur Google Maps
Distance et temps : 6,9 km – 1h50
Dénivelé : 450 m positif

La rando

Pour débuter la randonnée, nous nous rendons au bout du parking où nous trouvons plusieurs panneaux. Nous suivons la direction du « Refuge de la Pointe Percée » (ou refuge Gramusset) (annoncé à 1h55) et empruntons un chemin blanc qui nous fait traverser des pâturages. Après 800 mètres, nous arrivons au lieu-dit « Tête des Annes » (1850m). Nous continuons à marcher sur le chemin blanc pendant encore environ cent mètres afin de rejoindre l’arrivée du télésiège sous lequel nous sommes passés durant la montée. Là, le chemin se transforme en plus petit sentier. Celui-ci nous permet de contourner un petit sommet puis nous fait monter jusqu’à une crête que nous longeons.

Vue, depuis la crête, sur la « Pointe Percée » posée sur les lapiaz.

Juste avant d’atteindre le « Col de l’Oulettaz » (1925 m), après 1,9 km de randonnée, nous réalisons une courte descente. Afin de la faciliter, une chaine est mise en place car des pierres forment des grosses marches. Depuis le col, nous partons sur le sentier à droite en direction du refuge. Petit à petit, nous nous approchons des lapiaz. Le sentier nous fait passer à travers ceux-ci. De nombreuses marches naturelles, formées par les pierres, facilitent notre montée.

La montée à travers les lapiaz.

Le sentier est bien indiqué grâce aux marques jaunes et rouges ou aux plaques vertes avec une flèche jaune. De plus, il est parfaitement sécurisé. A un moment donné, le chemin passe près d’une cavité profonde creusée dans le lapiaz. Des chaînes sont mises en place afin que les gens ne sortent pas du chemin et ne puissent pas tomber dedans.

Après 2,8 km, nous arrivons au lieu-dit « Montpellé » (2010 m). Là, nous tournons à gauche pour continuer à monter en direction du refuge qui n’est plus qu’à 650 mètres. Dans cette dernière partie, nous suivons, cette fois, des marques jaunes. A nouveau, le sentier est très bien indiqué.

Sous le refuge.

Une fois au refuge (2164 m), nous profitons de la vue. Lors de notre rando, le refuge n’était pas gardienné. Pour connaître les périodes de gardiennage, il suffit de se rendre sur le site : https://refugelapointepercee.ffcam.fr/

Pour le retour, nous reprenons le même intinéraire jusqu’au parking.

Variante possible

Il est possible de poursuivre cette randonnée en montant jusqu’au sommet de la « Pointe Percée » (randonnée de niveau très difficile). Nous décrivons cet itinéraire dans l’article « La Pointe Percée ».

Et si c’était à refaire… 

Nous ne ferions rien différemment. En effet, notre objectif était de monter à la « Pointe Percée » et cet itinéraire était donc la première étape de notre randonnée jusqu’au sommet.

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.