Infos pratiques

Difficulté : Moyen +
Départ : Restaurant La Claustra (quelques places un peu plus haut). Voir sur Google Maps
Distance et temps : 14,3 km – 3h20
Dénivelé : 757 m positif

La rando

Le sentier pédestre, indiqué par des marques “blanc-rouge-blanc”, monte à droite de « La Claustra », un ancien fort militaire réhabilité en hôtel. Nous croiserons, durant la suite de notre randonnée, d’autres vestiges militaires car la zone du Saint-Gothard a été fortement aménagée, déjà avant la première guerre mondiale, pour défendre le pays. Après environ 450 mètres, le sentier rejoint la route goudronnée qui monte au barrage. Nous tournons donc à droite pour la suivre. Après environ 1,3 km, nous arrivons à des panneaux au lieu-dit « Mottolone » (2148m). Nous suivons la direction du « Lago di Lucendro » et continuons tout droit sur la route qui va très vite se transformer en simple chemin carrossable. Celui-ci va nous permettre de longer tout le lac par la droite à plat.

Lorsque nous arrivons au lieu-dit « Lago di Lucendro » (2180m), nous continuons à suivre le chemin carrossable. Une fois à l’extrémité du lac, après 3,3 km, nous traversons quelques bâtiments militaires et continuons notre chemin sur un sentier de montagne qui va nous permettre de nous enfoncer davantage dans la vallée.

Regard en arrière sur le « Lago di Lucendro ».

A partir de là, nous recommençons à monter. Très vite, un panneau nous indique que nous pourrions croiser un patou car des moutons paissent dans ces pâturages. Au début, le sentier semble aménagé comme s’il s’agissait d’une ancienne route.

Puis, plus nous montons, plus le sentier devient accidenté. Parfois, des rochers forment des marches naturelles. La pente n’est pas constante, certains passages sont plus raides que d’autres. De nombreuses marques “blanc-rouge-blanc” jalonnent le sentier, il faut juste être parfois un peu plus attentif pour trouver la suivante afin de suivre le bon chemin.

Plus loin, dans la montée, le sentier est nettement moins lisse 😉
Peu à peu, le paysage qui nous entoure devient plus minéral.

Après environ 5,1 km, nous arrivons sur un replat dans une espèce de cuvette. Là, nous passons à côté d’un lac alpin près duquel nous découvrons une grande pierre portant l’inscription « Vier Quellen Weg » afin d’indiquer aux randonneurs qu’ils sont bien sur cet itinéraire dont notre randonnée du jour n’est qu’un tronçon.

C’est une ambiance toute particulière dans laquelle cet endroit nous plonge…

Le sentier nous fait monter ensuite jusqu’à des ruines de bâtiments militaires depuis lesquelles nous surplombons le lac. Nous les contournons par la droite et, une centaine de mètres plus loin, nous atteignons le « Passo di Lucendro » (2532m) après 5,9 km de marche. En arrivant au col, nous voyons tout d’abord une simple inscription sur un caillou. C’est en nous retournant que nous découvrons les panneaux de randonnée pédestre accrochés sur le rocher.

Depuis ici, nous tournons à gauche en direction du « Belvédère » (annoncé à 1h40). Le sentier nous fait suivre le flanc de la montagne à travers un pâturage où paissent de nombreux moutons ce jour-là. A droite, la vue est complètement dégagée sur le « Val Bedretto » où coule le « Ticino ». Après une courte descente, nous marchons plutôt à plat pendant un peu plus d’un kilomètre. A la fin de la traversée, nous passons à côté de petites ruines. Juste après celles-ci, derrière nous, la vue s’ouvre davantage sur la vallée conduisant au « Col du Nufenen » et nous remontons pendant environ 150 mètres afin de rejoindre un col sans nom.

A droite, les petites ruines. Face à nous, le col nous attend.

Lorsque nous passons le col, cela fait 7,5 km que nous randonnons. Là, la vue s’ouvre sur Airolo et sur une petite partie de la route du Saint-Gothard. Nous poursuivons notre route en suivant les marques “blanc-rouge-blanc”. Après nous avoir fait descendre un petit peu et passer à côté de ce qui semble être une bergerie, le sentier nous fait passer près de plusieurs petits lacs de montagne dont certains sont asséchés en cette fin d’été. Bien qu’il y ait de nombreuses pierres sur le chemin qui forment des marches naturelles, la descente qui suit est assez agréable grâce aux nombreux virages qui rendent la pente assez douce. Le paysage est moins minéral que lors de la montée jusqu’au « Passo di Lucendro » : après les pâturages, nous nous retrouvons maintenant à traverser des myrtilliers encore couverts de fruits. Dans la dernière partie de la descente, lorsque le sentier cesse de faire des virages, une ouverture dans la paroi qui se trouve sur notre gauche nous offre un panorama que nous n’avons pas encore eu jusqu’à maintenant : la vue est complètement dégagée sur « l’Hospice du Saint-Gothard » et sur la « Tremola », l’ancienne route pavée qui monte au col avec ses nombreux lacets. Un peu plus loin, après 9,5 km, nous passons à côté d’un ancien fort militaire tessinois nommé Fieudo.

En reprenant la descente, nous passons à côté d’une source, qui s’avère bien utile pour remplir notre gourde d’eau fraiche. Le sentier nous fait ensuite passer à côté de quelques autres vestiges de fortifications militaires avant de rejoindre, environ 300 mètres plus bas, le lieu-dit « Strada dei banchi Sud » (2045m). Nous tournons à gauche pour suivre la direction de « l’Hospice du Saint-Gothard » et de la « Strada dei banchi ». Nous marchons sur un sentier en balcon, pendant environ un kilomètre, depuis lequel la vue sur la « Tremola » et « l’Hospice du Saint-Gothard » est incroyable.

Puis, après une brève descente, nous nous retrouvons en-dessous de la nouvelle route du Saint-Gothard. Le sentier pédestre suit ce tunnel ouvert pendant un peu moins d’un kilomètre afin de remonter légèrement en direction de « l’Hospice du Saint-Gothard ». Il ne s’agit clairement pas de la partie la plus plaisante de cette randonnée, entre le bruit et les odeurs de gaz d’échappement, mais, heureusement, cela ne dure pas très longtemps et la vue sur la droite est toujours aussi jolie.

On profite d’admirer ce travail magnifique qui a été réalisé entre 1827 et 1830 selon les plans d’un ingénieur tessinois du nom de Francesco Meschini. Le pavage actuel date de la reconstruction de la route en 1951.

Ensuite, le sentier remonte vers la route et nous passons à côté d’un panneau du Grand Tour de Suisse (en voiture) qui permet de se prendre en photo avec la « Tremola ». Le sentier continue de monter en s’éloignant quelque peu de la nouvelle route pour nous faire rejoindre, après 12,5 km, l’ancienne route pavée. Nous tournons à gauche sur celle-ci et la remontons pendant une septantaine de mètres avant de tourner à droite pour suivre le sentier pédestre. Nous passons ainsi à travers les anciennes bâtisses du col, dont l’auberge du « Saint-Gothard ». Peu après, nous suivons à nouveau la route, bordée par deux lacs, pour arriver au panneau nous indiquant que nous nous trouvons au « Saint-Gothard » (2091m). Nous devons avancer encore un peu pour trouver, après 12,8 km de marche, des panneaux de randonnée qui nous indiquent que nous sommes au lieu-dit « Lago della Piazza » (2091m). Peu avant ceux-ci, nous sommes passés à côté d’une autre pierre portant l’inscription « Chemin des 4 sources – Sentiero delle 4 sorgenti ».

Nous suivons, maintenant, la direction du « Passo Santo Gothardo » que nous rejoignons environ 600 mètres plus loin en suivant la route pavée. A présent, c’est en direction du « Passo di Lucendro » que nous continuons notre chemin. Le sentier pédestre nous fait quitter la route et descendre à travers des rochers afin que cela soit plus agréable. Un peu plus bas, nous la traversons puis la rejoignons définitivement après 14 km à la hauteur d’un pont. Ici, nous tournons à gauche afin de la suivre pendant quelques centaines de mètres jusqu’au parking où nous avons laissé la voiture.

Variantes possibles

Le parking duquel nous sommes partis ne permet pas à beaucoup de voitures de stationner. Il est donc possible de se rendre jusqu’au col du « Saint-Gothard » et de commencer la randonnée de là.

Il est évidemment possible de réaliser cette boucle dans l’autre sens. De notre côté, nous avons préféré finir par la partie la moins agréable (le kilomètre à réaliser sous l’autoroute). Ainsi, malgré « le bruit et les odeurs » nous avions au moins une jolie vue sur la « Tremola » et « l’Hospice du Saint-Gothard » ce qui nous a permis de faire abstraction des nuisances 😉

Et si c’était à refaire…

Sur le chemin, nous avons regretté de ne pas avoir pris notre pique-nique avec nous pour nous asseoir et profiter des beaux panoramas que cette randonnée nous a offerts. Donc, une prochaine fois, nous ne partirions pas sans. Nous penserions également à glisser un petit récipient dans notre sac, pour ramasser des myrtilles lors de la descente… il y avait largement de quoi s’offrir un bon dessert 🙂

Et sinon, pour parler randonnée, nous aurions beaucoup aimé monter au « Lucendro ». Malheureusement, de nombreux nuages couvraient le sommet ce jour-là. Si c’était à refaire, nous prendrions donc la voie alpine qui y conduit afin de profiter de la vue depuis un peu plus haut 😉

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Epingler sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

2 Commentaires

  1. Waouh c’est juste magnifique, toutes vos randonnées, vos photos et toutes les explications qui les accompagnent. Un immense BRAVO !

    Cet été (2020), grâce à vos articles, j’ai fait avec mes 2 filles : Les Gorges de la Jogne + tour du lac de Montsalvens et Les Bisses Vieux et du Milieu.

    Toutes vos explications m’ont bien aidé et m’ont permises de ne pas nous perdre 😉😂

    Je me réjouis de faire de nouvelles randonnées au printemps et l’été prochain grâce à votre site.

    Encore MERCI ! 💖⛰🥾🎒

    • Un grand merci pour ce commentaire. Nous sommes toujours heureux de partager de nouvelles sorties en espérant qu’elles inspirent du monde et c’est un vrai plaisir lorsque nous avons des retours 🙂 Nous sommes contents que vous ayez pu découvrir ces deux beaux itinéraires et espérons que notre blog vous permettra de trouver d’autres idées lors de la saison prochaine. A bientôt 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.