Infos pratiques

Difficulté : Difficile (des variantes plus simples sont proposées).
Départ : Parking de la Combe Grède à Villeret. Voir sur Google Maps
Distance et temps : 14.3 km – 3h40
Dénivelé : 940 m positif
Carte : Chasseral – Vue des Alpes (3315T)

La rando

En traversant le parking afin de rejoindre le chemin blanc qui nous permet de commencer notre randonnée, nous croisons un panneau qui indique 2h50 jusqu’à l’antenne du Chasseral.

Après une cinquantaine de mètres, le chemin part à droite. Il s’agit toujours d’un large chemin qui nous permet d’évoluer dans la forêt.

Couleurs automnales juste avant l’entrée dans la combe.

Après environ 800 mètres de marche totale, nous entrons dans la combe. Le chemin devient un peu plus étroit et se met à monter davantage. Des petits ponts en métal ainsi que des planches en bois sont mis en place à certains endroits afin de passer au-dessus de la rivière. Elle était asséchée le jour de notre randonnée et l’est apparemment régulièrement.

Après environ 1.2 km, nous arrivons à une intersection. Nous continuons tout droit afin de poursuivre notre montée dans la Combe Grède. Le sentier de droite sera celui par lequel nous redescendrons.

Le chemin de droite permet de monter au sommet du Chasseral en évitant la partie plus exigeante de la combe.

Des marques rouges et blanches, déjà présentes auparavant, indiquent le chemin à suivre. Les montées deviennent encore un peu plus exigeantes. Des rondins de bois formant des marches sont mis en place à certains endroits afin de nous aider à monter.

Après environ 2.3 km depuis notre départ, nous arrivons à la partie un peu plus technique de la combe. Elle commence par un câble mis en place afin de ne pas glisser. Assez vite, nous arrivons à une première échelle suivie par des marches taillées dans les rochers. Un peu plus loin, une deuxième plus longue échelle en deux parties nous attend.

Ensuite, le sentier monte de manière assez soutenue en faisant de nombreux virages. Ce passage est bien équipé : des barrières et des câbles sont mis en place afin de pouvoir se tenir en cas de besoin. Nous devons passer des marches en cailloux ainsi que d’autres réalisées avec des rondins de bois.

Lorsque nous arrivons presqu’à la fin de la combe, l’inscription « CAS 1904 » est inscrite en rouge contre la paroi et indique l’année où ce sentier a été ouvert. De là, il nous reste un tout petit bout de sentier à parcourir pour sortir définitivement de la combe et rejoindre une place de pique-nique au lieu-dit « Pré aux Auges » (1265 m). Le lieu est bien aménagé et une fontaine a été mise en place par le CAS en 2004. Cela fait environ 3.65 km que nous marchons et un panneau nous annonce encore 1h10 pour rejoindre le sommet du Chasseral.

Notre sentier continue tout droit et plutôt à plat à travers un pâturage. Rapidement, nous arrivons à un nouveau panneau (« Pré aux Auges », 1277m). Ici, pour rejoindre le sommet du Chasseral, deux choix s’offrent à nous. Nous décidons de prendre le sentier de droite qui évolue entre pâturages et forêts. 300 m après être sortis définitivement de la forêt, le sentier effectue un virage sur la gauche afin de nous permettre de monter en direction du sommet à travers un pâturage.

Après environ 4.93 km, nous traversons la route qui permet aux automobilistes d’atteindre le sommet. Nous continuons tout droit de l’autre côté et la traversons à nouveau une soixantaine de mètres plus loin. C’est là que nous attaquons la dernière montée avant de rejoindre le haut du Chasseral après environ 5.65 km.

Dernière montée avant d’atteindre le sommet.

Arrivés en haut, nous décidons de partir à gauche et de longer la crête sur le sentier pour rejoindre l’antenne. Il est également possible de marcher sur la route qui ne semble pas ouverte aux voitures. Sur cette partie, nous croisons beaucoup de monde car les gens montent en voiture jusqu’à l’hôtel du Chasseral et réalise uniquement la crête à pied. Tout en marchant, nous profitons de la vue sur les trois lacs de Bienne, Neuchâtel et Morat, sur les Alpes et sur le Mont-Crosin et ses éoliennes. Nous atteignons le signal du Chasseral (1607 m) après environ 1.1 km de marche sur la crête.

Nous faisons ensuite demi-tour et revenons sur nos pas jusqu’au lieu-dit « Pré aux Auges » (1277 m) que nous atteignons après environ 9.7 km de marche totale. Là, nous partons à gauche pour suivre « La Métairie des Plânes » annoncée à 20 minutes. Ce sentier va nous permettre de rejoindre « Villeret », où nous nous sommes parqués, par « Les Renards ».

Le sentier commence par remonter un peu à travers la forêt pendant environ 600 mètres. Lorsque nous sortons de la forêt, nous quittons le chemin au lieu-dit « La Corne » (1333 m) afin d’aller admirer la vue sur la Combe Grède et ses impressionnantes falaises.

Vue sur la combe et les éoliennes du Mont-Crosin depuis le point de vue.

Nous revenons ensuite sur le chemin et descendons à travers un pâturage jusqu’à « La Métairie des Plânes » où nous choisissons de nous arrêter après environ 11 km de marche totale pour faire une petite pause.

En approche de la métairie où nous avons dégusté une bonne assiette froide (saucisson et fromage de la région) et une délicieuse tarte à la crème faite maison.

Lorsque nous reprenons la route, nous suivons la direction de « Villeret », annoncé à 1h25. Nous commençons par descendre pendant environ 200 mètres sur une route goudronnée. Ensuite, nous entrons dans un pâturage sur notre droite en passant un petit portail. 300 mètres plus bas, nous rejoignons une intersection avec des panneaux. Pour rejoindre « Villeret », nous devons tourner à droite.

Le pâturage juste avant d’arriver à l’intersection où nous devons tourner à droite.

Pendant environ 500 mètres, nous descendons dans une forêt avant de rejoindre un nouveau pâturage. Nous le traversons jusqu’aux panneaux qui nous indiquent de tourner à droite. Nous avançons plutôt à plat pendant environ encore 500 mètres dans le pâturage avant d’atteindre une nouvelle forêt. Nous descendons ensuite tranquillement à travers celle-ci sur un sentier agréable.

Descente tranquille à travers la forêt.

Après environ 13.1 km de marche totale, nous arrivons à l’intersection où nous sommes déjà passés au début de notre randonnée (après 1.2 km). Nous partons à gauche en direction de « Villeret » qui est annoncé à 35 minutes. La fin de notre randonnée se fait sur le sentier que nous avons déjà emprunté en montée et qui nous ramène jusqu’au parking.

Variantes possibles

Pour celles et ceux qui souhaitent éviter la combe, il est possible d’emprunter le sentier par lequel nous sommes descendus depuis l’intersection se trouvant à environ 1.2 km après le parking. Celui-ci est moins exigeant mais vous obligera à effectuer un aller et retour jusqu’au sommet par le même sentier.

Il est également possible de ne pas monter jusqu’au sommet du Chasseral une fois la combe passée. Dans ce cas, au lieu-dit « Pré aux Auges » (1277 m), il faudra partir directement fortement à droite pour suivre « La Métairie des Plânes » par « Les Renards ».

Enfin, afin de réaliser une boucle un peu plus longue, il est possible, depuis le lieu-dit « Pré aux Auges » (1277 m), de partir à gauche pour rejoindre le sommet du Chasseral. Cela permet d’éviter d’emprunter le même chemin en montée et en descente pour revenir à cet endroit.

Et si c’était à refaire…

Une prochaine fois, nous ne referions par la crête au sommet du Chasseral qui permet de rejoindre l’antenne. La vue est tout aussi belle lorsqu’on s’arrête à l’hôtel du Chasseral et les gens sont trop nombreux à notre goût à cet endroit 😉

Tracé GPS

Télécharger le tracé

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.