La pratique de la peau de phoque est une véritable nouveauté pour nous. Nous en sommes à nos débuts et n’avons comme base que la pratique du ski de pistes et de la raquette pour randonner. Nous sommes ravis de pouvoir partager avec vous nos expériences à venir qui vous donneront peut-être également envie de vous y mettre. Durant cet hiver, nous publierons les randos que nous testerons. Nous tâcherons également de vous transmettre tout ce que nous découvrons d’un point de vue plus théorique afin d’être de plus en plus à l’aise dans ce sport.

Randonner en été, on adore. Et, en hiver, nous n’avons pas envie de nous arrêter. C’est pour cela que, depuis quelques années, nous nous sommes mis à la raquette. Nous pouvons ainsi continuer à profiter de la montagne même quand elle se pare de son beau duvet blanc. Cela dit, étant également adeptes de ski, une légère frustration s’empare chaque fois de nous (et plus fortement de Ludo) lorsque nous arrivons au point le plus haut de notre randonnée : Qu’est-ce que cela pourrait être chouette de descendre en glissant plutôt qu’à pied 😉

Durant ces dernières années, Kristel a pu réaliser deux sorties en peau de phoque grâce à une amie. Celle-ci, adepte de ski de rando depuis de très nombreuses années, lui a permis de découvrir ce sport auquel elle n’avait jamais touché. Malgré l’utilisation de chaussures de ski afin d’éviter de devoir aller en louer, les deux expériences lui ont beaucoup plu. Du coup, Ludo étant celui de nous deux qui aime le plus le ski, il n’a pas été difficile de le convaincre de s’intéresser à ce domaine.

L’année dernière, nous nous sommes lancés et avons loué du matériel. Nous voulions d’abord nous assurer que cette approche nous plairait vraiment et ne voulions donc pas tout acheter lors de la première saison. Malheureusement, en terme de sorties, le bilan de l’hiver passé n’a pas été des plus satisfaisants. Soit les conditions d’enneigement n’étaient pas vraiment extraordinaires soit elles nécessitaient de nous lancer sur des parcours que nous jugions trop difficiles pour des débutants. En effet, avant de nous rendre sur des itinéraires plus exigeants, nous voulions être sûrs de maitriser notre matériel et d’être correctement équipés. Sur toute la saison, nous n’avons donc fait que deux sorties. Une première dans la station de Sommand. Nous avons emprunté la piste piétonne puis le bord de piste jusqu’à atteindre « Haut Fleury » puis nous sommes descendus par la piste. La seconde a été réalisée à Charmey, où des pistes sont adaptées pour la randonnée. Celle que nous avons empruntée était même jalonnée de panneaux explicatifs sur les différents aspects de la randonnée à ski.

Randonnée à Charmey

Malgré le peu de sorties, le concept nous a beaucoup plu et nous avons eu envie de recommencer cette année. Convaincus que ce sport peut nous apporter toutes les sensations que la rando en été nous procure (découverte d’endroits magnifiques loin des sentiers fréquentés, efforts physiques, paysages à couper le souffle, …) agrémenté de la vitesse en descente (que nous apprécions particulièrement aussi), nous nous sommes lancés et avons acheté notre propre matériel.

Pour cela, nous avons eu la chance de bénéficier des conseils précieux de Tof (chez Tof Sport à Saint-Imier) afin de nous procurer un matériel adapté. Nous le remercions chaleureusement pour le temps qu’il nous a consacré. Il nous a présenté différents modèles de skis et de chaussures afin de trouver ceux qui étaient les plus adéquats pour chacun de nous. Il a également pris le temps de nous montrer le fonctionnement de tout ce que nous avons acheté, de la mise en place des peaux au fonctionnement des fixations.

Depuis nos achats, nos skis nous faisaient des clins d’œil chaque fois que nous nous rendions au garage. Nous avons donc décidé de les chausser le premier dimanche de décembre. Nous nous sommes rendus à Sommand (Haute-Savoie) et avons profité du fait que la station ne soit pas ouverte pour monter directement sur les pistes qui ne sont pas encore préparées. Nous n’allons pas, aujourd’hui, vous proposer un itinéraire car ce que nous avons fait ne sera plus réalisable lorsque la station sera ouverte. Cela dit, nous tenions quand même à partager avec vous en quelques lignes cette première sortie de la saison.

Randonnée à Sommand

Après avoir parqué la voiture sur le parking principal (vers les caisses pour les forfaits), nous nous sommes dirigés vers le départ du télésiège. A moins 7 degrés et dans la brume, nous n’avons pas trainé. Nous avons commencé par monter sur la gauche de la piste du « Col de Sommand », par le chemin piétons, afin de se mettre en jambes gentiment. Puis, nous avons tourné à droite pour rejoindre la piste. Une fois le premier petit plat passé, le soleil était au rendez-vous. Nous avons continué à monter sur cette piste, en variant virages serrés et montées face à la pente. Cela nous a permis de tester les deux cales de nos skis ainsi que les conversions pour les virages (ce qui n’est vraiment pas encore gagné). Nous avons suivi la piste jusqu’à l’arrivée du télésiège partant du parking de Sommand. Bien que nous n’étions pas les seuls à avoir eu cette idée, nous avons pu randonner sans croiser trop de monde. C’était un sentiment étrange que de se retrouver là, isolés et au calme dans cette étendue de neige, au milieu d’installations de ski qui seront envahies dans deux semaines. Après avoir retiré nos peaux et passé des couches supplémentaires et notre casque, nous avons pu profiter d’un peu de poudre en descente. 🙂

Randonnée à Sommand

Pour une première sortie, cela a été un vrai plaisir. Nous avons pu découvrir en douceur notre matériel et faire le point sur ce que nous allons devoir travailler les prochaines fois pour être de plus en plus à l’aise.

Nous nous réjouissons déjà de partager avec vous notre prochaine rando.

Épingler cet article sur Pinterest

Recevez gratuitement notre ebook Les 10 Commandements du Randonneur

Vous trouverez 10 conseils pour la pratique de la randonnée que nous trouvons essentiels.

 


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le à vos amis 🙂

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.